F.R.R.A.P., l’ultime impact d’une fraternité

Par Nathalie Borie

Alen Suton FRRAP

Rien. Je ne connaissais absolument rien. Je n’ai pas triché ; pas de visionnement de vidéos, pas de fouinage sur le web, même pas une connaissance personnelle. Je me suis tout simplement laissée parler d’une passion ; une passion canalisée, bien gérée, au service des athlètes de performance.

F.R.R.A.P., c’est d’abord une histoire de Force. Celle d’un Bosniaque, arrivé au Québec à 15 ans, fuyant la guerre. J’arrêterai là. J’aurais pu vous raconter c’est quoi sa guerre. Mais là n’est pas mon propos. Si les épreuves font l’homme, alors c’est à ça que vous devez vous intéresser, la construction des valeurs qui en découlent. Vous trouverez assez d’images d’horreur à vous mettre sous la dent, vous n’avez pas besoin de moi pour ça. Ce que vous devez retenir, c’est que rien ne peut être surmonté. C’est immanquablement ce qui teint la philosophie de vie, de coach et d’entrepreneur d’Alen Suton.

Si les athlètes doivent allier Rapidité et exécution pour pouvoir se surpasser, Alen, lui, prend tout son temps. C’est ce qu’il faut pour créer la dynamique primordiale qui l’aidera à comprendre le « minding » de chacun de ces sportifs. Et il le connaît bien cet état. Alen a toujours été un athlète de haut niveau. Un compétiteur aussi. Il sait ce que sont le dépassement de soi, les réussites mais aussi les blessures, les doutes et les frustrations. Être un athlète, c’est opter pour une discipline de vie dans laquelle choix et motivation seront déterminants.

Alen Suton FRRAP

« Si tu n’es pas ouvert, tu ne progresseras pas »

Qu’ont en commun ces athlètes avec l’entrepreneur qu’il est devenu ? Chaque action posée est liée à une Réaction. Pour Alen, gérer des réseaux informatiques, c’était s’éloigner du X sur sa ligne de départ. Ce point de rupture l’amènera, presque de façon imprévue, à la rencontre de la kinésiologie. Dès lors, avec engagement, patience et pragmatisme, il bâtit une communauté d’athlètes pleinement soutenus dans leur développement. F.R.R.A.P., ce n’est pas pour s’entraîner comme au gym du coin, un beau lundi matin de janvier parce que les fêtes vous ont été dures. F.R.R.A.P.P. est un accompagnement complet, pour lequel efforts et sacrifices sont des alliés de force et d’investissement.

L’Agilité d’Alen réside dans sa capacité à constamment déceler l’ajustement nécessaire dans la préparation physique et mentale, en appliquant expérience, tolérance et respect des différences. Alors, il écoute, guide, prend du recul et adapte les étapes, une à la fois. Tout se construit en blocs, la confiance aussi. F.R.R.A.P., c’est une association avec le programme Sport-études de l’Académie des Estacades, une clientèle qui bénéficie d’installations adaptées et une réputation établie depuis 10 ans maintenant. Ne vous choquez pas à lire le mot « clientèle ». C’est aussi une entreprise. Une entreprise authentique et réaliste qui place la priorité sur chaque besoin individuel. Croyez-moi ! Toutes mes questions sur lui sont devenues des réponses sur eux. Alen ne parle que de ses athlètes.

« Se rendre disponible auprès des athlètes fait la différence »

Plus que tout autre chose, Alen redonne. Adolescent, c’est par le sport et sa volonté d’intégrer une culture différente, qu’il a trouvé sa place. Ces partages, il les retransmet maintenant en offrant sa culture, celle de la Performance. F.R.R.A.P., c’est développer au delà de l’idée de compétition et de résultats ; c’est donner un tremplin aux plus jeunes en les encadrant très tôt et c’est surtout partager un même idéal, celui de se rappeler ce qu’est jouer.

Alen Suton FRRAP
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn